ÉLECTION COMPLÉMENTAIRE A LA MUNICIPALITÉ DE VEVEY

(6.04.20) Les dés sont lancés, car il y aura plusieurs candidats à l’élection complémentaire à la Municipalité de Vevey. Les partis de l’Entente veveysanne ont pourtant tout tenté pour entrer en discussion avec le parti Décroissance-Alternatives (DA) afin qu’un seul candidat – celui de l’Entente veveysanne, représentants les partis PDC, VER’LIB, UDC et PLR – s’enregistre dans l’objectif qu’une élection tacite soit rendue effective le 17 mai 2020 pour le bien de Vevey et de ses citoyens.

Nous pensions pouvoir amener les responsables de DA à la raison, à la sérénité politique et au respect de la démocratie. C’est hélas un échec face à la doctrine aveugle de l’extrême gauche.

Le candidat proposé par le PLR, à savoir Valentin Groslimond, lequel est soutenu pleinement par les trois autres partis par sa personnalité, dispose de toutes les qualités requises pour succéder à Etienne Rivier, par ses parcours personnel, professionnel et politique mais pas de quoi convaincre l’extrême gauche.

L’Entente veveysanne a également rencontré Oliver Ghorayeb, président du parti nouvellement créé à Vevey « En Avant » avec lequel la discussion a été ouverte et facile. Nous avons des raisons de croire qu’il se serait vraisemblablement retiré si Yvan Luccarini avait accepté la candidature unique de l’Entente. Lors des discussions avec DA et En Avant, nous avions plaidé pour la « trêve politique COVID-19 », en vain. Nous observons que nous avons échoué face à la fermeture d’esprit du candidat DA et dans son refus de prendre en considération l’intérêtpublic d’une élection tacite, laquelle n’aurait rien coûté à la ville, aurait préservé l’équilibre des forces politiques élues en 2016 à la Municipalité et aurait évité l’agitation d’une élection inutile dans une période où la sérénité reste la meilleure arme contre la pandémie.

Contrairement à ce qu’affirme DA dans son communiqué du 3 avril 2020, le programme politique du candidat de l’Entente ne se résume pas à la sécurité, bien au contraire. Cependant, il était révélateur de poser la question au candidat de l’extrême gauche sur les raisons de l’inexistence de cette préoccupation largement partagée par les citoyens veveysans pour la situation inquiétante autour de la gare notamment ! Au fond et selon lui, le phénomène d’insécurité et les incivilités n’existent pas à Vevey ...

Les dés sont lancés mais les jeux ne sont pas faits ! Nous sommes convaincus par la nécessité de remplacer un PLR par un candidat de l’entente à la Municipalité comme force positive pour le bien de Vevey. Nous appelons les autorités cantonales et communales à lancer l’organisation d’une élection complémentaire dès que possible en 2020.

Pour l’heure, notre souci consiste à̀ préserver les personnes fragilisées dans le respect de recommandations sanitaires édictées par les autorités fédérales. Nous appelons chacune et chacun à faire preuve de responsabilité́ et de résilience auprès de ses poches.

PRENEZ BIEN SOIN DE VOUS ET RESTEZ CHEZ VOUS !

Un communiqué de l'Entente veveysanne, les partis PDC - VER'LIB - PLR - UDC.

Télécharger le communiqué ...